Archives de 9 octobre 2008

Un nouveau jeu sur le 3B.0 : la synthése ou la pensée2xtwit


Je vous propose donc un petit jeu sur le blog qui va faire appel à votre esprit de synthèse :  A partir d’une image, d’une vidéo, d’un podcast ou d’un texte vous avec 300 caractères pour dire ce qui vous en pensez. 300 caractères c’est 2 twit pour les plus perdus d’entre vous 😉

Voici mon premier déclencheur :

Grégory

, ,

7 Commentaires

Comment rejoindre « 3B.0 », le groupe des blogueurs de Bourgogne ?


La question se pose de façon lancinante, ces derniers jours, notamment dans les échanges de commentaires sur notre blog.

Comment rejoindre le groupe des blogueurs de Bourgogne (alias 3B.0 pour les intimes), nous demandez-vous ?

Lire la suite »

13 Commentaires

L’information à la carte ou « le journal du bonheur »


Après l’apéro des bloggers ce soir j’ai envie de vous demander votre avis sur un point qui touche (encore) à l’évolution de l’information et de sa diffusion en lien avec les technologies du web actuel. Nous avons beaucoup parlé ici de l’évolution de l’information du point de vue des « créateurs », en particulier le liens ou l’opposition blogger/journaliste. Quand est-il du point de vue du « consommateur » de ces news ?

Pour essayer d’être bref, j’imagine le passage de l’information de type « journal de 20h » à l’ « information à la carte ». Le journal de 20h représente un peu nos médias « classiques », ils nous donnent une information avec une périodicité fixe, synthétique (pour ne pas dire dirigée) et homogène (sources communes comme les agences de presse ou news à la mode). L’information à la carte c’est évidement tout le contraire puisque nous choisissons nos sources à travers une multitude de sites internet ou de blog et nous la consultons comme nous le voulons à travers, par exemple, les flux RSS.

Que va-t-il donc se passer si nous construisons tous notre propre sphère d’information à partir de nos centres d’intérêt(s) ? Ne serions-nous pas tenter de filtrer les nouvelles dérangeantes ? Qui aura donc envie d’entendre parler des guerres lointaines, des famines, des crises, etc ? Et quid des questions de société, de la politique, des problèmes « complexes » ? En bref, allons-nous tous construire notre « journal du bonheur »  ?

Merci Mélanie de m’avoir ouvert les yeux sur cette facette de la question !

Grégory

, , ,

6 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :