Articles tagués métier

blogueur, un métier qui paye ?


(cc) Photographer: Ian Britton

Vous l’avez certainement vu, le Huffington Post a ouvert son site français le 23 janvier dernier. Cette arrivée a engendré quelques remous dans le monde du web francophone le modèle du Huffpost repose essentiellement sur la contribution gratuite de blogueurs. Comme il est préciser dans cet article d’AgoraVox, ce n’est pas le premier site à cela cela. slate.fr, rue89 ou portail des PME sont déjà fondés sur ce modèle et d’autres comme locita viennent de s’y mettre.

La question sous-jacente est évidement la valeur du travail de ces blogueurs contributeurs. Je vous encourage à jeter un oeil au débat organisé pour Newsring sur ce sujet. Le danger de la réflexion est de rester figé sur l’opposition Blogueur/Journaliste. Ce thème revient constamment ces dernières années. Les contours flous de ces deux métiers et leurs évolutions n’aident pas à y voir plus clair.

L’argument phare de ces médias collaboratifs est souvent la mise en avant du contributeur. Personnellement, cela ne me semble pas complètement délirant d’échanger de la visibilité contre du contenu. Avec une limite évidement, on vie difficilement de reconnaissance seule … Dans tous les cas, et c’est bien remonté dans les contributions de Newsring, deux choses demeurent. Les blogueurs sont évidement libres de participer ou pas ! A chacun d’estimer si le jeux en vaut la chandelle. D’autre part, il parait illisoire de parler des blogueurs en général. Il y a tout un spectre entre l’amateur et le « professionnel » c’est à dire celui qui veut en vivre. Vouloir généraliser les choses me semble compliqué.

Cette discussion montre une fois de plus, si besoin, que le pouvoir des blogueurs aujourd’hui est loin d’être négligeable, dans tous les rouages de la communication.

Et vous, vous en pensez quoi ?

, , , ,

3 Commentaires

Les états généraux de la presse vont débuter


Vous le savez peut-être, le président Nicolas Sarkozy a demandé il y a quelques mois à sa conseillère Emmanuelle Mignon d’organiser les « états généraux de la presse » qui vont débuter dans 2 jours. Vous trouverez sur le Net des tas d’articles à propos de cette action et en particulier un dossier intéressant sur le site journaliste.com. Pour connaître les axes de réflexions vous pouvez aussi consulter le rapport « les médias et le numérique » de Danièle Giazzi remis au président (je vous précise que le « Greg » de la page 3 ce n’est pas moi!).

Que dire sur ce nouveau Grenelle qui va, bien évidement, résoudre tous les problèmes en deux petits mois de réflexions communes ? Sans être cynique, le rapport de Mme Giazzi commence assez mal puisqu’on peut y lire qu’il faut sortir de la « béatitude numérique » (voir l’encadré).

Quels sont les moyens avancés ? Encore une fois je vais faire dans « la synthèse à la hache » :

  1. Permettre de libéraliser et de déréguler le secteur des médias pour construire des « champions » internationaux.
  2. Encadrer et réguler « le nouveau monde des médias sur le web ».

Ces mesures me rappellent les orientations sur le droit d’auteur et Internet. On ne peut pas dire que l’idée participative derrière les usages « 2.0 » soit vraiment comprise…  Cependant je vais quand même être optimiste puisque certains détails du rapport sont vraiment intéressants, en particulier ceux parlant de la façon de « consommer » l’information aujourd’hui à travers le Net. Comme le dit également Yves Agnès « L’irruption depuis 2002 des quotidiens d’information gratuits et la concurrence nouvelle d’Internet n’ont pas créé cette situation [la crise de la presse écrite quotidienne], elles l’ont seulement aggravée ». Bref, il faut que cette presse soit plus abordable, moins chère, plus en lien avec les technologies numériques (les lecteurs veulent contribuer), plus simple à se procurer et plus « fiable ».

Vous l’aurez compris, c’est un sacré programme qui va toucher à la formation même des journalistes, les vrais avec une carte de presse 😉 ainsi qu’à la relation avec le lecteur. La question de la rentabilité de l’information sur Internet et du modèle économque à suivre sera évidement de la partie.

Pour finir je ne résiste pas à la tentation de vous dire deux mots sur le livre que je suis en train de lire. Il s’agit d’un roman de science-fiction de Charles Stross « Aube d’acier ». Un des personnage secondaire est Franck Le Flair, blogueur de guerre au Times de Londres 😉 Oui, le Times est devenu un blog avec une équipe de blogueurs et un rédac’chef … anticipation ?

Grégory

, , ,

2 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :