Articles tagués green IT

Le green est in !


GreenCamp Dijon 19 novembre 2011

GreenCamp Dijon 19 novembre 2011

Alors que le premier GreenCamp de Dijon est en préparation pour le 19 novembre 2011, à Latitude21, la société Verismic présente une étude en ligne concernant la green attitude dans les entreprises.

Cette petite enquête est actuellement en court (j’y ai répondu, d’ailleurs), et propose de répondre à quelques questions concernant les gestes protecteurs de l’environnement et des ressources naturelles au sein des entreprises.

Salariés ou chefs d’entreprise peuvent donc répondre à cette enquête, jusqu’au 15 octobre. Le questionnaire sera également soumis aux DSI des grandes entreprises françaises. Donc effectivement, à Dijon on est pile dans la tendance avec ce timing impeccable ! Résolument, on peut dire que le green c’est in…

Quoi qu’il en soit, le GreenCamp de Dijon sera l’occasion pour les geeks, les non-geeks, les passionnés d’environnement de faire le point sur les relations entre technos numériques et attitude respectueuse des ressources naturelles et de l’environnement dans sa globalité.

Pour vous inscrire au GreenCamp Dijon : barcamp.org/GreenCampDijon

, , ,

Poster un commentaire

Vers le numérique écolo ?


informatique verte

informatique verte

Avec le grand remaniement ministériel qui vient de se mettre en place, la secrétaire d’Etat à l’écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, prend le poste d’Eric Besson, et devient secrétaire d’Etat à la Prospective et au Développement de l’Economie numérique.
Ceci étant dit, et en connaissant les convictions personnelles de NKM pour tout ce qui touche à l’écologie, doit-on s’attendre à des outils informatiques plus verts ? Ce serait amusant et plutôt intéressant comme démarche.
Mais c’est quoi au juste l’informatique verte ? Et bien c’est la façon d’organiser et de construire des outils informatiques et numériques (ordinateurs, PDA, mobiles,…) de manière à limiter leur impact sur l’environnement et la santé.
– En construisant des ordinateurs moins gourmands en ressource électrique,
– avec des composants moins nocifs pour l’environnement,
– en limitant l’utilisation de matériaux dangereux (comme par exemple les retardateurs de flammes bromés),
en organisant une collecte des déchets informatiques et leur recyclage de façon efficace et simple (et pas en les envoyant dans des décharges à ciel ouvert en Chine où ils pourront tranquillement pourrir l’eau des rivières), etc.

Et vous, êtes vous sensible aux efforts de certains constructeurs en ce qui concerne une informatique plus verte ? Lorsque vous irez acheter votre prochain ordinateur portable, serez-vous enclin à choisir un modèle dit « vert » plutôt qu’un autre ?

, , ,

4 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :