Archives de la catégorie Nos réflexions

Ce n’est qu’un Au Revoir :)


Photo credit: woodleywonderworks / Foter.com / CC BY

Photo credit: woodleywonderworks / Foter.com / CC BY

Après quelques années de service sur ce blog, des articles et des interviews de blogueurs et blogueuses locaux, il est temps pour moi de laisser la place ! Je ne pars pas à la retraite, pas encore 🙂 Mais pour des raisons de temps et d’efficacité je vais recentrer un peu mes activités.

Je reste absolument convaincu de la nécessité de faire connaitre en Bourgogne et bien plus loin la richesse de notre écosystème numérique local. Je vais donc continuer à le faire sur le site de l’association Comunitic. Comme il est précisé sur le site de l’association nous réfléchissons depuis (trop) longtemps à la création d’une structure qui puisse fédérer les énergies locales et permettre aux projets numériques de se développer dans la bienveillance et les encouragements. Nous avons ici des compétences, des talents, des volontés et il est grand temps de les mettre en avant.

Sur Comunitic, je continuerai à parler des blogs d’ici et j’élargirai un peu aux différents acteurs du numérique qui ont des choses à dire (je risque même d’élargir un peu le territoire couvert …) . Je vous encourage évidement à venir voir 🙂

comunitic

Publicités

, , , ,

2 Commentaires

Les blogueurs et le FAI se FREE-it !


(cc) Photographer: Ian Britton

(cc) Photographer: Ian Britton

Si vous avez un peu suivi l’actualité du Net la semaine dernière, vous êtes au courant de l’ « affaire Free » et sa conclusion en forme de pchittt. Une grande partie de la blogosphère française a pris les armes et portant, je me demande bien si les blogueurs sont les plus touchés.

Commençons par le début : Jeudi 3 janvier, Free fait un petit cadeau à tous les abonnés en proposant une mise à jour de la FreeBox Révolution permettant de bloquer les publicités. Très vite, il devient clair que les gesticulations de Free sont à destination de Google et que, en termes de dommages collatéraux, les blogueurs semblent au front ! En effet, plus de pub sur les blogs = plus de revenus !

Je laisse volontairement de coté le problème du filtrage d’Internet, même si c’est bien là le vrai soucis, pour me consacrer uniquement sur le cas des revenus des blogs. Je vous invite d’ailleurs à lire un excellent article d’ Eric Dupin sur le sujet, tout y est, du moins pour l’opinion des responsables de sites financés pas la publicité 🙂

De mon coté, je ne peux m’enpécher de faire le lien avec l’ enquête réalisée en septembre par  pour son blog 4h18.com (dont nous avons discuté dans l’article « Qui est le blogueur français ?« ) En effet, l’enquête montre que la grande majorité des blogs ne gagne rien diretement (avec ou sans pubs) et que la moitié des blogueurs se semble pas s’en soucier. Alors quoi, tout le monde s’en fou en fait et seuls les « gros » se retrouvent en difficulté ?

Comme pour le moment je n’ai pas de réponse à cette question … Je vous la pose 🙂 Vous en pensez quoi de tout cela ? Vous faites comment pour monétiser votre blog ? La publicité ce fonctionne pour vous ? 

Poster un commentaire

2012 sur ce blog et bonne année à tous !


Encore une excellente idée de WordPress : Les statistiques animés 2012 des blogs hébergés sur wordpress.com. Vous allez donc pouvoir découvrir la vie de https://blogdebourgogne.wordpress.com en 2012 !

Avant cela je vous encourage à aller faire un tour sur la page « A propos » qui définit la ligne directrice de ce blog collectif. Oui « collectif » vous avez bien lu 🙂 Même si je squatte fortement l’écriture de billet, je ne renonce pas à vous faire partager nos objectifs initiaux de partage de connaissances, de réflexions, et de mise en lumière des actions locales pour montrer que la Bourgogne Numérique n’est pas qu’un mot et des actions isolées par-ci, par-là. Aujourd’hui, les blogs collectifs sont des expressions très importantes de la vitalité d’un territoire, ce serait dommage de ne pas en profiter non ?

Blogueurs et Blogueuses de Bourgogne, saisissez-vous de ce blog ! Montrez ce que vous savez faire et ce que nous savons faire ensemble. Ecrivez, postez, commentez, échangez : que des bonnes résolutions pour 2013 !

En voici un extrait :

600 personnes ont atteint le sommet de l’Everest en 2012. Ce blog a été vu 5 000 fois en 2012. Pour que chaque personne ayant atteint le somment de l’Everest puisse visiter ce blog, 8 ans auraient été nécessaires.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

, , ,

1 commentaire

Les blogs ne sont pas morts, ce qui est mort ce sont les commentaires


Je viens de lire un petit article très intéressant sur le blog de Yann Gourvennec intitulé « les blogs ne sont pas morts, ce qui est mort ce sont les commentaires ». Deux idées principales sortent de l’article, la montée en puissance des blogs collectifs et l’évolution des commentaires.

Photo credit: ShironekoEuro / Foter / CC BY

Photo credit: ShironekoEuro / Foter / CC BY

Nous avons souvent parlé ici de l’évolution des commentaires sur les blogs (depuis 2009 en fait!) et il semblerait qu’aujourd’hui la messe soit dite : les commentaires sont partis ! Ils existent sur une multitude de support comme Twitter, Google+, Viadéo, Facebook, etc. où vous avez publié votre contenu. Il faut bien constater que les systèmes destinés à les regrouper comme disqus ou livefyre n’arrivent pas à occuper le terrain … Alors, quelles solutions ? Je n’en ai aucune idée 😉 Si vous ne voulez pas lutter et plutôt en profiter, je vous conseille d’aller voir le système de commentaire du blog http://www.reseaux-professionnels.fr/ qui met fortement en avant Facebook et augmente la diffusion des articles. Je suis cependant encore frileux sur le fait de mettre tout cela dans les mains d’une plateforme que je ne contrôle absolument pas et qui peut changer les règles du jeux du jour au lendemain.

La seconde idée qui me plait bien dans l’article de Yann c’est la montée en puissance des blogs collaboratifs depuis quelques années, des blogs comme celui-ci en fait. Mutualiser les capacités de traitement et de rédaction pour donner aux lecteurs du contenu un peu plus travaillé, voilà qui me plait bien ! Peut-être que nos voyons ici réapparaître sous une forme plus collaborative les médias classiques, composées de journalistes, de rédacteurs et de personnes chargées d’organiser tout ça ?

Et vous, vous en pensez quoi de ces deux points ?

, , , , ,

10 Commentaires

Présentation de Comunitic


Logo ComuniticBeaucoup d’entre vous ont entendu parler pour la première fois de Comunitic lors de la présentation de notre projet de podcast.
Alors je vais prendre quelques minutes de votre temps pour vous parler de cette nouvelle aventure.

La genèse :

Pour commencer, je vous propose un bref historique :

Il y a maintenant plus de 2 ans, avec un groupe de professionnels et d’amateurs des TIC, nous avions commencé à réfléchir à des solutions pour mettre en avant le dynamisme des professionnels du numérique bourguignon.
Ce groupe n’était pas seulement composé de professionnels mais il comportait aussi les organisateurs des barcamps et d’autres évènements, dont certains, comme moi, qui voulaient faire bouger et promouvoir les talents bourguignons.
A cette époque, nous nous sommes posé beaucoup de questions, mais il ne s’est rien passé, pour plein de bonnes et de mauvaises raisons.
Le temps a passé et chacun a évolué et a continué sa route. Les barcamps ont continués à être organisés, avec toujours des résultats, des projets, des rencontres, des idées…
Mais l’idée de réunir toutes ces envies est restée dans notre esprit.

  • Comment rassembler les compétences, les idées ?
  • Comment dynamiser et promouvoir notre région “digitale”?
  • Comment garder un lien entre chaque évènement ?

Des projets se sont créés avec des bourguignons. Des blogs et blogueurs ont maintenant une reconnaissance nationale, voire internationale. Tout comme des startups. Lire la suite »

, ,

2 Commentaires

Avez-vous une expérience de « blogueur officiel » ?


Panoramas / Foter / CC BY-ND

Quand il me reste du temps entre 4 et 5 heures du matin (ah non ce créneau est pris par la réalité augmentée …) j’arrive à travailler un peu ma serendipité pour tomber sur des articles, des news, des « trucs » qui me font réagir. Hier donc, je trouve  la liste des blogueurs “officiels” de Leweb12 à Paris et je me pose la question de savoir ce que peut bien être un « blogueur officiel ». Il s’en suit un article sur mon blog (C’est quoi un blogueur officiel ?) et un échange des plus intéressant avec Stephanie Booth sur cette bête étrange et ses similitudes avec les journalistes. Stéphanie vient d’ailleurs de publier sa propre réflexion sur ce qu’est un blog, j’attends la suite 🙂

N’ayant pas les idées clair sur le sujet, j’en appelle à vous blogueurs et blogueuses de Bourgogne et d’ailleurs. Que pensez-vous de ce statut « officiel », comment le voyez-vous par rapport aux journalistes, avez-vous une expérience à raconter ?

, ,

2 Commentaires

CMS… Des gestionnaires de contenus pas si connus.


Dans l’univers (même si le mot est un peu fort) des geeks, blogueurs et autres habitués des technologies numériques, beaucoup connaissent les CMS, ces systèmes de gestion de contenu. Ils permettent en effet de créer et administrer un site sans avoir à coder entièrement. Certains d’entre vous ont d’ailleurs fait le choix d’un CMS pour créer leur blog ou leur site web, ou même celui d’un ami.

Il existe de nombreux CMS, dont les plus utilisés sont distribués sous une licence libre : WordPress, Joomla, Drupal, Spip, sont parmis les plus utilisés au monde. Le fait est que généralement quand on met le nez dans un CMS, on s’y attache souvent, c’est normal. On fini par le connaître très bien. Mais les autres, c’est plus rare. Et un peu comme dans beaucoup de domaine, quand on connait mal quelquechose, on peut s’en faire une idée fausse ou distordue. Forte de ce constat, j’ai proposé récemment à quelques connaissances si un événement local sur le thème des CMS serait susceptible de les intéresser. Plusieurs personnes m’ayant fait part de leur intérêt, j’en ai conclu que cette thématique pouvait également intéresser d’autres personnes.

Lire la suite »

, , , , , , ,

3 Commentaires

La curation, scoop.it, les blogs et ta mère …


Grégory (GM)
Nous, on aime bien discuter sur ce blog ! On vous propose donc deux visions de l’utilisation des outils de curation comme scoop.it et du lien qu’il peut y avoir avec les blogs. Je ne reviens pas sur scoop.it, son utilisation, ni même le principe de la curation de contenu. Je vous laisse découvrir cette article qui en parle !
On va commencer dans le vif du sujet ! Isabelle, tu utilises scoop.it depuis quelque temps maintenant : pourquoi et pour faire quoi ?

Isabelle (IBD)
En fait, du fait de mon boulot  et de mon intérêt pour la communication et la culture, j’ai accès à énormément d’informations, que j’avais besoin de compiler pour pouvoir m’y référer plus tard. Pour cela, j’utilisais PearlTrees, que j’utilise encore, et qui me sert plutôt pour préparer des interventions, des dossiers ou tout simplement pour avoir une base d’info sur divers sujets. Quand un de mes contacts a besoin de cette veille, je lui donne le lien, on peut aussi veiller en équipe, les gens peuvent se servir, c’est assez sympa et pratique… mais un peu bordélique aussi. Exemple / si tu veux savoir les tendances en social media, clique ici
Et puis, à force de tweeter, je me suis rendue compte que ma pige quotidienne en culture, mécénat et communication pouvait servir à d’autres et surtout, que je pouvais en faire une veille intelligente. De plus, l’usage de Twitter décuple encore l’accès à l’information, je frisais l’infobésité… J’ai découvert Scoop.it, et ça a changé ma vie, je dois dire 🙂

GM
De mon coté j’utilise scoop.it sur plusieurs sujets mais au moins de deux manières différentes. Mes pages sur la réalité augmentée et sur l’économie numérique pour les PME/TPE compilent les éléments de veilles “classique” que je fais avec Diigo. J’écris sur un blog spécialisé pour la réalité augmentée et sur une plateforme collaborative pour le numérique. Scoop.it est là pour rendre le résultat plus agréable à lire, c’est juste une mise en page. Pour ma page sur l’actualité des galaxies, je n’utilise là que l’outil scoop.it pour la veille et la mise en forme.
Isabelle, pourrais-tu utiliser ta veille pour alimenter un blog dédié ? Si oui pourquoi préfères-tu un outil comme scoop.it ?

IBD
Je l’utilise pour la substantifique moelle de ma veille : je ne mets en ligne que les articles que je pense garder et qui peuvent intéresser mes contacts. Je peux partager chaque article sur Twitter, Facebook, Linkedinet même une page facebook au choix si je veux. Cela permet de sélectionner le bon réseau ou même de choisir de ne pas partager mais juste de garder l’article en mémoire, pour ne pas submerger tout le monde avec des redites. Vraiment pratique…

Si je faisais un blog, je pense que je m’y réfèrerais, mais j’utiliserais sans doute également d’autres outils ; je suis d’ailleurs en train de me mettre à Evernote pour organiser tout ça. Pour le moment, tout cela me prend assez de temps, j’écris par ailleurs, mais je ne suis pas assez régulière pour faire un blog – j’ai déjà essayé et le microbloging me convient mieux pour le moment. L’utilisation systématique de scoop.it et de twitter m’ont en tout cas permis de structurer énormément mes infos, et surtout, de gagner en pertinence sur les réseaux sociaux.

L’avantage de Scoop.it, c’est qu’on peut  commenter et synthétiser les articles dès qu’on les compile, une forme de miniblog, finalement. Il est clair qu’on n’a pas le temps de tout lire, mais ce serait trop facile de ne mettre en ligne des articles que sur l’intérêt de leur titre (et Dieu sait que c’est tentant). Je m ‘attache donc à les lire rapidement et à les synthétiser ou à rajouter un point de vue. D’une part, ça m’oblige à les les comprendre (on n’est pas des perroquets) et du coup à les sélectionner. L’intérêt est aussi de pouvoir bénéficier de la veille d’autres utilisateurs de Scoop.it, je pourrais juste les “rescooper”, mais je m’attache la plupart du temps à optimiser leur  résumé sur la base de ma propre lecture, rajouter des tags, etc… une forme de réappropriation justifiée. Ils m’ont fait gagner du temps de veille, ont attiré mon attention, du coup, ils sont cités, gagnent en visibilité : le partage crée un échange où tout le monde trouve son compte.

Pour les blogueurs, c’est un moyen de valoriser ce que vous faites. Coreight le fait très bien : son blog spécialisé sur les usages du numériques et les nouvelles technologies est relayé sur son scoop.it. Il associe ses posts les plus pertinents et les articles de sa veille. Du coup, cela lui donne une visibilité supplémentaire, ça valorise son expertise, mais sans en rajouter. C’est tout à fait pertinent.

GM
Il y a pas mal d’articles en ce moment sur les nouveaux outils, les nouveaux réseaux (Pinterest, Medium, Lift, etc.) et sur leur orientation “contenu”. Si je résume un peu à la hache, les trois piliers d’un média social sont : le profil, la relation et le contenu. Les premiers RS (Myspace, Facebook, etc.) ont privilégié le profil et la relation au contraire des blogs qui, eux, n’étaient visibles que pour le contenu. On voir aujourd’hui avec des produits comme Pinterest, Instagram ou Scoop.it que le contenu a repris de l’importance dans les RS. D’ailleurs même Facebook essaye d’augmenter la qualité du contenu en proposant des outils de qualification plus précis (je mange, je suis, je lis, etc.) Je me demande si ces nouveaux réseaux ne sont pas en train de se “blogifier” avec le temps ? D’ailleurs quand tu utilises Tumblr ou Posterious, tu te demandes à quoi tu as affaire 🙂 Tu en penses quoi ? (tu peux aussi me laisser délirer tout seul …)

IBD
non non, on est sur le même délire :))
Je pense qu’on gagne du temps. Tout le monde ne sait pas écrire, ou n’a pas le courage ni le temps de le faire. Pour ma part, j’aurais l’impression de ne faire que ça, d’autant que mon métier me fait énormément écrire par ailleurs. La veille, c’est simple, car elle fait partie de mon emploi du temps, j’en ai besoin et ça me permet d’être au courant de tout dans les domaines qui m’intéressent. En communication, être au courant avant tout le monde est un gros plus, et tout évolue tellement vite !
L’expérience et les chiffres prouvent en plus qu’on va être de plus en plus connectés par le biais de nos smartphones, tablettes… Pour ceux qui veulent vraiment partager – parce qu’il ne faut pas oublier que la majorité des gens ne font que lire ce que les autres partagent – gros leechers ! – ces outils tout-en-un sont l’idéal. Hop, je fais une photo, hop je lis un article, hop je le partage. Facile et pratique.

Après, je pense qu’on va aller vers une centralisation des outils, parce que ça commence à être assez dispersé. Tweetdeck ou  Hootsuite, que tu m’as l’air d’étudier de près et que j’utilise aussi, proposent ce type d’usage : tu partages ton statut, ton info, ta photo sur toutes ou une seule plate-forme à  ta convenance, de Facebook à Linkedin, en passant par WordPress, Tumblr, Google+, etc… ils ont l’air d’intégrer les nouveaux réseaux au fur et à mesure que ça évolue et ça fait gagner un temps fou.

GM
La question qui reste entière et de savoir si la centralisation se fera au niveau de l’outil (j’utilise par exemple hootsuite pour publier partout) et/ou du contenu (je concentre l’ensemble de mes traces numériques sur un support). Dans le second cas, on réinvente le lifeblog. Je ne sais pas de quoi sera fait l’avenir mais les nouveaux réseaux sociaux me semblent très verticaux (un thème, un sujet, un média, etc.) Cela ne participe pas à se recentrer … Mais bon, aujourd’hui personne ne peut prendre la place du mâle alpha … Pardon de Facebook … C’était pour mettre une référence à Twilight dans l’article et augmenter le référencement …

IBD
Uf, uf… Je suis plutôt Game of Thrones, pour ma part… En tout cas, tout le monde annonce sa fin. On va avoir de grosses surprises dans les mois qui viennent, je pense.

A mon avis, on verra à l’usage…  Je trouve qu’il y a encore de nets progrès à faire au niveau de la mobilité :  les applications embarquées sont nettement moins bien utilisables sur les smartphones et tablettes que sur un bon vieil ordi (PC ou Mac, je ne suis pas sectaire :))

Exemple vécu, je reviens de vacances, et j’ai eu le temps de bien surfer. Je suis très frustrée, parce que je n’ai pas pu utiliser Scoop.it comme j’aurais voulu : il n’y a pas encore la possibilité de mettre un plugin sur les navigateurs embarqués, tu dois copier ton lien sur ton navigateur ou ton tweet, le remettre dans scoop it, tout faire défiler… Tu imagines bien que  taper sur un téléphone ou un Ipad avec de la crème solaire et des gros doigts, c’est très convivial et rapide… Du coup, j’ai mis plein de favoris partout, que je ne consulterai jamais, parce qu’évidemment, la curation, ça se fait dans l’instant… J’ai dit plein de bêtises et j’en ai retweeté d’autres, ça m’a fait plein de nouveaux followers, ce qui prouve qu’on doit aussi varier les genres, quand on communique sur les réseaux sociaux… Bon, entre deux scoops, j’en disais déjà, remarque… Et surtout, j’ai découvert de belles personnes, mieux regardé ce qu’écrivaient les autres, c’est bien de prendre aussi ce temps-là.

GM
Yes ! L’aspect de l’usage mobile est des plus important. C’est d’ailleurs pour cela que les réseaux sociaux qui se disent le plus “mobiles” sont simples à utiliser … donc assez souvent verticaux. Quoique, il ne faut pas faire de généralité trop vite. Path, par exemple, est à mon avis, une référence de l’ergonomie mobile d’un réseau généraliste.
Bon, on ne va pas faire trop long pour donner la parole à nos lecteurs ! Tu aurais une dernière chose à ajouter ?lifeblog

IBD
les réseaux sociaux, c’est fait pour partager et non pour prendre. C’est très altruiste, en fait : on pense aux autres… et on reçoit au centuple, et en plus, on s’éclate. C’est tout le bien que je vous souhaite !

Mes veilles :
sur la communication en général http://www.scoop.it/t/bien-communiquer, sur la culture en Bourgogne (ce n’est pas exhaustif) http://www.scoop.it/t/culture-en-bourgogne,
sur le management : http://www.scoop.it/t/manager-et-etre-manage,
sur le mécénat et la levée de fonds en Bourgogne (et ailleurs)  http://www.scoop.it/t/mecenat-en-bourgogne
et sur les tendances sociologiques, modes, art de vivre… http://www.scoop.it/t/tendancieux
et suivez-moi aussi sur Twitter : https://twitter.com/ibdculturecomm

, , ,

Poster un commentaire

blogueur, un métier qui paye ?


(cc) Photographer: Ian Britton

Vous l’avez certainement vu, le Huffington Post a ouvert son site français le 23 janvier dernier. Cette arrivée a engendré quelques remous dans le monde du web francophone le modèle du Huffpost repose essentiellement sur la contribution gratuite de blogueurs. Comme il est préciser dans cet article d’AgoraVox, ce n’est pas le premier site à cela cela. slate.fr, rue89 ou portail des PME sont déjà fondés sur ce modèle et d’autres comme locita viennent de s’y mettre.

La question sous-jacente est évidement la valeur du travail de ces blogueurs contributeurs. Je vous encourage à jeter un oeil au débat organisé pour Newsring sur ce sujet. Le danger de la réflexion est de rester figé sur l’opposition Blogueur/Journaliste. Ce thème revient constamment ces dernières années. Les contours flous de ces deux métiers et leurs évolutions n’aident pas à y voir plus clair.

L’argument phare de ces médias collaboratifs est souvent la mise en avant du contributeur. Personnellement, cela ne me semble pas complètement délirant d’échanger de la visibilité contre du contenu. Avec une limite évidement, on vie difficilement de reconnaissance seule … Dans tous les cas, et c’est bien remonté dans les contributions de Newsring, deux choses demeurent. Les blogueurs sont évidement libres de participer ou pas ! A chacun d’estimer si le jeux en vaut la chandelle. D’autre part, il parait illisoire de parler des blogueurs en général. Il y a tout un spectre entre l’amateur et le « professionnel » c’est à dire celui qui veut en vivre. Vouloir généraliser les choses me semble compliqué.

Cette discussion montre une fois de plus, si besoin, que le pouvoir des blogueurs aujourd’hui est loin d’être négligeable, dans tous les rouages de la communication.

Et vous, vous en pensez quoi ?

, , , ,

3 Commentaires

Et si on parlait cuisine … ensemble ?


C’est la magie des barcamps. On discute, on parle, on échange et, à force de partager, on se dit qu’il faut faire quelque chose ! Au FoodCamp de décembre dernier, nous étions plusieurs à vouloir partager nos façons de « faire » de la cuisine. Au TravelCamp de samedi, nous avons reparler de cela, et commencer à imaginer un moyen de le faire.

La façon la plus simple est, pour nous, de monter un blog collectif, un peu à la manière de  https://blogdebourgogne.wordpress.com. Nous en avons tracé quelques grandes lignes :

  • Parler de cuisine et pas seulement de recettes
  • Parler du plaisir et pas uniquement des contraintes (trop gras, trop salé, trop sucré, etc.)
  • Parler de toutes les cuisines, pas seulement celles des Chefs à base de graines de poivre d’Iran marinés au jus de fèves retrouvées dans l’estomac d’un mammouth congelé en Antarctique … Oui, on veut aussi parler des pâtes à l’eau et des hamburgers !
  • Parler de nos échecs comme de nos succès (oui les boulettes à l’Actifry c’est mon gros #fail)
  • Parler du bio, du pas bio, du sain, du moins sain et du reste !
  • Parler des « à coté » de la cuisine et de la gastronomie

Bref, vous l’avez compris, le maître mot sera « Parler » et « Discuter ». Comme dans tous les blogs collectifs, cela se fera dans le respect des autres.

Nous sommes à la recherche d’un titre pour ce blog. La discussion a commencé sur Facebook et nous avons quelques propositions intéressantes : Crousteam – CuiZine 2.0 – Epicuring – Epicurieux – notre cuisine ouverte – Cuisine Warez – QIZine – Friendlepicuizium –  cuisine labs – les morphalous – {votre proposition}

Alors, quel est votre avis sur ce projet ? Ca vous tente ? Vous voyez quel nom ? A vous de jouer !!

,

8 Commentaires

Le blog est le plus complet des médias digitaux !


Je suis tombé récemment sur une interview de Pierre Miceli sur le site midenews.com. Sans entrer dans le détail de la discussion, je suis particulièrement intéressé par le schéma proposé pour analyser les forces et faiblesses des différents canaux de communication numérique.

L’article qui explique ce schéma est disponible sur ce lien. Comme vous le voyez, le blog est une sorte de couteau suisse du web, adapté à presque toute les situations. Pourquoi ? parce l’important c’est le contenu évidement 🙂

Autre point intéressant de l’interview, la saturation du public suite à l’augmentation du nombre de blog. J’ai déjà abordé ce sujet sur mon propre blog, mais j’ai trouvé ici une facette subtile du problème. En gros, la sélection entre les blogs se fera grâce à la transformation du lecteur passif en curateur. Mais si, vous le connaissez ce lecteur passif, c’est le fameux 90 dans la trilogie 90/9/1 de vos visiteurs. Aujourd’hui, ces lecteurs ont de plus en plus de moyens ultra simples pour faire cette fameuse curation : scoop.it, paper.li, pinterest, facebook, twitter, viadeo, etc. La plupart des services ayant une couche sociale permettent de dire a minima « J’aime » ou « J’aime pas ». Et oui, vous qui me lisez en ce moment, en partageant cet article vous êtes un curator 🙂

Tout cela pour dire que les blogs ont un bel avenir devant eux, au niveau professionnel ou pour s’octroyer un morceau de bonheur. (j’adore ce titre Agathe!)

Poster un commentaire

2011 is over, bienvenue sur le B3.0 de 2012


Voici le dernier billet de cette année pour vous remercier de vos visites ici et vous souhaiter une excellente année 2012. J’en profite pour revenir un peu  sur 2011 qui fut une sorte d’année de renaissance pour ce blog. Voici donc un bilan de l’année écoulée.

Le top 5 de l’année 2011

Il est toujours intéressant de jeter un œil dans le rétroviseur pour découvrir les 5 articles qui ont eut le plus de succès cette année. Évidemment, cela avantages les articles du début de l’année, mais bon, cela permet aussi de voir ce qui vous intéresse !

  1. ELGG, un moteur de réseau social en français
  2. Le mp3 entre dans les maisons de retraite
  3. Encore un blog de cuisine
  4. Un blog ? Mais pour quoi faire ?
  5. Avec Google plus les blogs sont morts … encore

Sans tirer de conclusions hâtives, on dirait que les interrogations sur l’utilité et l’avenir des blogs vous intéresse ! Vous voulez qu’on continue en 2012 ? Ou peut être peut-on imaginer quelques témoignages sur l’utilisation d’outils pour alimenter nos blogs ?

Les interviews de blogueurs

Je vous rappelle qu’un des buts de ce blog est de vous faire connaitre les différents blogueurs de Bourgogne. Je vous propose donc de retrouver ici nos différentes interviews. Et si vous êtes blogueurs vous même à titre professionnel ou personnel, n’hésitez pas à vous présenter!

On change de look ?

Et pour finir, je reviens sur une question posée début septembre sur l’aspect de ce blog. Il est temps de franchir le pas et de commencer 2012 en changeant de look ! N’hésitez donc pas à donner votre avis ici !! On se donne jusqu’au 10 janvier et on bascule.

Et bonne année 2012 à tous !

, , , , ,

Poster un commentaire

Bloguer, c’est s’octroyer un morceau de bonheur.


C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai lu l’article proposé sur ce blog par Grégory Maubon, consacré aux blogs et à leur audience. J’aimerai toutefois réagir avec ma propre sensibilité à ce sujet.

Dans cet article, il est question de donner aux lecteurs d’un blog ce qu’ils veulent afin de booster l’audience et de servir son public. Ecrire un blog et réagir en se posant justement la question « qu’est ce que les lecteurs veulent trouver sur mon blog ? » est en soit une forme de poujadisme, la négation même du blog. Je m’explique.

L’apparition, puis le développement des blogs a permis de faire éclore une nouvelle relation à soi et aux autres. Tandis que les journaux et les acteurs sont partiellement contraint de plaire et d’avoir un succès d’audience, car leurs articles ou films représentent leur revenu, un blog est justement l’un des rares supports sur lesquels on peut se passer de courir après l’audience.
A condition de ne pas vivre de son blog, naturellement, mais ceux qui en font leur revenu principal sont très minoritaires. Pour les millions d’autres blogueurs, rédiger des articles représente une manière de s’exprimer, de partager un point de vue ou une passion. Cela n’intéresse pas grand monde ? Aucune importance ! Lorsqu’on écrit sur son propre blog, on a cette merveilleuse possibilité de continuer d’écrire quoi qu’il arrive, quelle que soit l’audience ou la portée des articles. Vous êtes journaliste et vos articles ne sont pas lus ? Vous êtes remercié. Vous êtes écrivain et vos livres n’intéressent personne ? Vous êtes éjecté. Vous écrivez votre blog et vos articles ne sont lus que par une poignée de personnes ? Vous pouvez continuer d’écrire. C’est la liberté qu’offre le blog.

A moins de vouloir écrire un outil de référence sur un sujet précis, un blog représente toujours d’une certaine manière la vision de son auteur, son esprit, sa personnalité. Au delà du sujet traité, bloguer dépasse la catharsis pour incarner l’estime de soi, le plaisir de proposer quelque chose « gratuitement », sans attendre forcément un retour. Et là, le blog cesse d’être purement un média pour devenir un petit morceau de bonheur.

Bien sûr, avoir une forte audience est toujours gratifiant, mais ne doit pas être une fin ni un objectif. Au risque sinon de réaliser un blog aseptisé, semblable à beaucoup d’autres blogs. Comme tous ces blogs bien conçus, vendeurs, lus par des millions de visiteurs, commentés par des centaines de personnes sur chaque article. Et que je ne lis plus. Mais quel plaisir de découvrir au détour d’une ruelle d’Internet un petit blog inaperçu, ni sensationnel ni inintéressant, mais où j’ai réellement le sentiment d’avoir rencontré quelqu’un.

, , ,

1 commentaire

Mais que veulent donc trouver ces lecteurs sur mon blog ?


Si vous êtes blogueurs, je pense que vous vous posez cette question. Je vous livre aujourd’hui un article que je viens de trouver d’un consultant Américain, Chris Garrett, que certains d’entre vous connaissent peut être. Vous trouverez ici l’article originale : « How to know what your audience really wants« . J’y trouve une manière pertinente de se poser des questions sur les besoins et les envies des internautes qui viennent voir votre blog.

On commence par des affirmations clairs et nettes. Dans la majorité des cas, les internautes viennent avec un besoin précis en tête, ils ont en général un problème et veulent une solution. Donc désolé mais le contenu de votre blog et ce que vous voulez dire, ils s’en moquent !

« They are looking for answers to questions, advice, and resources that help people like them get the stuff people like them want. »

Ne révez pas, vous n’avez aucune influence sur leurs comportements ! Il faut faire avec, et leur donner ce qu’ils veulent. S’ils trouvent une réponse, ils prendront le temps d’aller regarder un peu le reste et peut être, commencerons à s’intéresser vraiment à vous ! Voilà une vision pragmatique des choses, parfois éloignée de nos propres conceptions. Mais, après tout, que faisons nous quand nous allons sur un blog nous même 🙂

L’étape suivante est donc de savoir ce qui intéresse ces visiteurs ! Des guides, des manuels d’utilisation, des bonnes pratiques, des conseils, tous est bon pour les attirer. Vous pouvez vous baser sur les questions auxquelles vous répondaient le plus souvent, aux commentaires de vos articles (ou des autres), des Google Trends … ou plus simplement demander à vos lecteurs ce qu’ils veulent lire !

Quand vous avez fait tout ce travail de recherche, quand vous savez ce que les gens veulent, il ne vous reste plus qu’à tester tout ça ! Produisez et distribuez vos ressources, sans oublier de valider à chaque fois l’impact et l’intérêt en fonction de votre public (merci Google Analytics). Les médias sociaux sont aujourd’hui à votre disposition pour partager votre travail et demandez les avis des Internautes. Chris Garrett met un accent particulier sur l’interaction avec les utilisateurs. Facebook, Twitter, Google+, Skype, les webinars, tous sont des vecteurs de contacts potentiels. Abusez-en ils ne coutent pas cher !

Vous avez passer tout cela avec succès ? Chris Garrett vous propose ce qu’il appelle le test ultime, celui du porte-monnaie 🙂 Proposez des produits en ligne payant !

« Ultimately you have to get people to vote with their cash, not with their words and clicks »

Et puis, n’oubliez pas que vous avez le droit de vous tromper ! Si ça ne fonctionne pas, faites un bilan froid et précis de vos erreurs. Ce bilan est un élément indispensable pour avancer et aller plus loin.

« Vous voulez augmenter votre taux de réussite? Doublez votre taux d’échec » Thomas. J. Watson, fondateur d’IBM

, , , ,

1 commentaire

Numéritocratie, place du blog et entreprises


C’est toujours avec plaisir sur je lis le blog de Claude Malaison et son dernier billet sur l’évolution du Yulbiz Montréal (Qui est encore blogueur d’affaires au Yulbiz ?) me fait penser à des tas de questions que nous nous sommes déjà posées en Bourgogne. Je vous conseille évidement de le lire car mon résumé ne lui fait pas honneur.

En bref, repose la question de la place du blog dans un contexte d’affaire, en lien avec la montée en puissance de tous les réseau sociaux que nous connaissons. Apparemment à Montréal, comme dans pas mal d’endroits, les blogueurs ont tendance à devenir minoritaires au milieu de tous les autres utilisateurs. Je ne sais pas si c’est un bien ou un mal mais je partage pas mal de point avec l’analyse du pragmatique Claude ! J’ai plusieurs fois écrit ici que le blog demeurent toujours une pièce maitresse de la « stratégie » 2.0 des entreprises. Cela ne remet pas en question l’importance de tout le reste mais nous force à construire sur des bases solides. Pour aller plus long, voici revenir la question de la gestion du dialogue et des commentaires. Pour reprendre une image de l’article et des commentaires, faire la conversation au café du commerce c’est toujours bien mais si on discute dans 20 cafés à la fois, ça risque d’être un vrai bordel 🙂

Alors, on se pose aussi la question en Bourgogne ? On fait le point sur la place des blogs dans les stratégies d’entreprises ?

, , ,

Poster un commentaire

Up2social revient sur l’importance des blogs


L’entreprise Up2Social a publié cette année deux livres blancs sur l’importance des blogs et l’utilisation conjointe des canaux de communications que sont les réseaux sociaux. J’ai parlé de ces livres sur mon propre blog (ici et ) et je ne reviendrai donc pas dessus. Je garde juste quelques idées :

  • Quelle présence centrale sur internet pour une marque ou une entreprise ?
  • Quels canaux de promotion pour les entreprises d’aujourd’hui ?
  • Une entreprise peut-elle être transparente ?
  • 40 % des blog viennent de la région parisienne, sans blague !

Je vous invite simplement à aller les consulter directement et à donner directement votre avis sur le premier et le second.

1 commentaire

Le retour de la revanche de la suite des blogs !


OK, ok si je vous gave avec mes articles sur la fin des blogs vous pouvez me le dire 🙂 Mais bon, j’avoue que je m’intéresse à tous les débats sur le sujet car ils apportent toujours des arguments intéressants. Je vous signale donc un article sur ce sujet sur le blog (excellent) de frenchweb.fr. Comme d’habitude je vous conseille de lire les commentaires et, évidement, d’y participer !

Pour compléter votre information, Up2Social à publier deux livres blancs sur l’importance des blogs et de l’Internet social dont j’ai parlé sur mon propre blog (ici et ). Et enfin pour enfoncer le clou sur l’importance d’une présence centrale sur Internet couplée à la multiplication des canaux de communication, vous pouvez donner votre avis sur cet article traitant du f-commerce. Un grand merci à Guillaume de socializ.fr pour cette information !

,

1 commentaire

Interview de blogueur : Agathe Bonnin


Et on continue avec Agathe Bonnin, dirigeante de « Open21 » et blogueur/barcampeuse émérite  !!

Peux-tu te présenter ?
je dirige OPEN21, une agence web & contenus numériques, que j’ai fondée il y a quatre ans, en même temps que mon arrivée en Bourgogne !

Je suis spécialisée sur la mise en place de sites web avec Joomla, et je conseille les entreprises sur la cohérence de leurs politiques de communication numérique.

Ton ou tes blogs ?
www.openspace-blog.fr

Ils parlent de quoi ces blogs ? Tu les alimentes depuis quand ?
OpenSpace est un blog que j’alimente dans un cadre professionnel, depuis février 2008. Mon blog a une petite histoire : il est né le même jour que la première réunion de création du Blog de Bourgogne !

Ce blog parle de business, de web et d’open source, ou plutôt de mon regard personnel sur ces sujets. On y trouve donc autant des réflexions sur des sujets liés au numérique que des conseils ou des commentaires de l’actualité technologique.

Lire la suite »

, , ,

Poster un commentaire

On relance ce blog ensemble ?


Vous l’avez remarqué, ce blog collectif est un peu calme en ce moment et vous devez supporter de plus en plus souvent mes pensées bloguesques. Je suis bien content de vous les faire partager, évidement, mais bon … Mon avis n’engageant que moi, il me semble intéressant de recruter de nouveaux auteurs ! Je vous propose donc de faire une petite mise à jour d’été !

Un des buts de ce blog étant de mettre en lumière les différents blogueurs en Bourgogne et sur la Bourgogne, je propose à toutes les personnes se retrouvant dans cette description de répondre à quelques questions sur cette page. Je m’occupe de mettre en forme ces mini-interviews et de les publier le plus régulièrement possible ici. Si vous êtes d’accord, je vous invite également devenir un auteur ici ! La seule contrainte est de parler de ce qui vous plait en rapport avec les blog et/ou la Bourgogne et, évidement, de ne pas transformer votre article en grossière mise en avant commerciale.

Par ailleurs, pourquoi ne pas revoir un peu le look de la maison ? Comme je suis en plein délire de sondage avec Polldaddy, je vous propose de choisir vous même à quoi tout cela pourrait ressembler. Vous pouvez aussi proposez votre propre style pour le thème et le logo ! N’hésitez pas !

Bref, au boulot folks !

6 Commentaires

Avec Google plus les blogs sont morts … encore


Depuis le lancement de Google plus (G+) le mois dernier, je vois passer des tas d’articles sur les avantages et les inconvénients de cet outil par rapport à l’écosystème existant. Un type d’information à retenu particulièrement mon attention et je serai heureux d’avoir votre avis la dessus : G+ peut-il devenir une plateforme de blog ?

L’idée fait petit à petit son chemin en s’appuyant sur les premières fonctionnalités de l’outil. Comme le précise John Haydon dans ses articles, si vous recherchez de l’engagement et de l’interaction, tout en voulant cibler vos publications, G+ vous en donne les moyens « Circles is a core feature that helps us connect with others in ways that reflect how we really connect ». Quelques personnes comme Kevin Rose, le fondateur (en autre) de Digg, ont déjà franchi le pas. Lire la suite »

, , , ,

2 Commentaires

%d blogueurs aiment cette page :