Adictiz – une relation « 2.0 » entre marques et consommateurs ?

Nous savons tous que l’avènement des nouveaux usages du l’Internet est en train de modifier profondément les relations entre les consommateurs et les entreprises. Les fameux consom’acteurs dont nous parlait Karine récemment ne veulent plus subir mais, dans une certaine mesure, agir.

Cette envie d’actions est bien compris par certaines entreprises et à donner naissance à la notion de crowdsourcing. Pour rester dans cette démarche, je vous propose de découvrir le site Adictiz qui se présente comme le premier réseau social des marques.

Pour un autre éclairage sur le concept, je vous propose de lire l’article de Techcrunch,celui de Vendeesign et l’article du Journal du Net. Le concept n’est pas complétement nouveau évidement et, comme le font remarquer des commentaires sur différents blogs, il reprends celui de l’  « incentive« . La différence ici est que nous sommes sur un plateforme complètement multimarque.

Alors quel est votre avis sur la question ? Est-ce une nouvelle liberté pour les gens ? Est-ce une simple façon d’industrialiser le crowdsourcing pour réduire les couts ? Mon avis est assez partagé sur la question … J’ai l’impression que l’esprit des communautés de developpement libre est en train de s’adapter (d’être adapté?) à l’ensemble de notre société. C’est plutôt une bonne nouvelle pour moi car la notion de collaboration devient de plus en plus importante. A nous tous de veiller à ce que les intérets ne soient pas réservés à une petite minorité.

, , , ,

  1. #1 par pminguet le 29 avril 2009 - 11:13

    Rien de nouveau, rien d’extraordinaire, juste des site en mal de « pseudo nouveautés », le tout habillé sous un mot anglais (histoire de faire sérieux ou nouveau). On ent les pseudo inventeurs de concepts (agences de comm en tout genre qui aimeraient raccrocher les wagons de l’internet…)
    A force de chercher du nouveau, de l’extraordinaire, on fait beaucoup de bruit pour pas grand chose.
    Mais bon, si çà intéressent ou occupent certains, qu’ils nous fassent un retour d’expérience.

    Mais quelqu’un peut il me montrer que çà sert à quelque chose ?

  2. #2 par Grégory le 23 mai 2009 - 11:32

    Oui Pascal je suis d’accord avec toi, il n’y a pas de révolution dans le concept mais, en tout cas pour moi, une évolution notable.

    Je ne suis pas un spécialiste du domaine, mais il me semble que le crowdsourcing était jusqu’à maintenant une affaire de marques : une opération ponctuelle sur un réseau, un nouveau site dédié, bref une affaire « interne » à la marque. Ici nous avons une sorte d’industrialisation du concept, c’est cela qui me semble un peu étrange. Est-ce que cela marque une nouvelle étape dans la relation marque/consommateur ?

    Je ne suis pas vraiment l’histoire du site mais j’ai l’impression que le démarrage est lent … Les marques sont là (bon ça leur coute presque rien) mais les utilisateurs eux … Comme quoi on a tort de croire que l’internet et peuplé de moutons (je suis positif!)

%d blogueurs aiment cette page :